Comment ça se passe une réduction mammaire ?

Comment ça se passe une réduction mammaire ?

- in CHIRURGIE DES SEINS, Uncategorized
573

La réduction mammaire en images

Hauts les seins !

Pas facile quand le poids et la pesanteur jouent en votre défaveur.

Mais les seins au juste se composent de quoi ?
La poitrine d’une femme se compose principalement de tissus graisseux et de glandes mammaires. Pas de masse musculaire, peu de terminaisons nerveuses.

Dans quel cas se faire réduire les seins ?
Une femme peut subir une chirurgie de réduction mammaire si elle a

  • des seins affaissés et lourds avec les mamelons bas
  • des seins qui sont trop volumineux proportionnellement à son corps
  • des douleurs dorsales, du cou ou des épaules à cause du poids de ses seins
  • une irritation cutanée chronique en dessous de ses seins
  • des creux sur les épaules dus aux bretelles de soutien-gorge
  • ou un sein plus gros que l’autre.

Pour un réduction mammaire, la méthode d’opération la plus utilisée consiste à pratiquer plusieurs incisions :
– On incise d’abord au-dessus et autour de l’aréole (= la zone plus foncée au bout du sein).
– Ensuite, le chirurgien poursuit son geste en dessous et vers les côtés de l’aréole, et le long du pli sous le sein. Sous le sein, au niveau du pli, c’est là qu’il retirera l’excédent de peau et de tissu graisseux.
– Puis, il cherchera à réduire la taille de l’aréole et, la déplacera (avec le mamelon évidemment) pour la positionner plus haut ; généralement, sans toucher à la fixation des tissus fonctionnels en dessous.
– Enfin, il refermera la partie inférieure du sein et procédera à la suture en dessous de l’aréole pour réhausser le sein en lui donnant sa nouvelle forme.

Les suites post-opératoires

Les suites opératoires sont en général peu douloureuses, ne nécessitant que des antalgiques simples.

  • Un œdème, des bleus ainsi qu’une gêne à l’élévation des bras sont fréquemment observés.
  • Le premier pansement est remplacé au bout de 48 heures.
  • Le port du soutien-gorge de contention est conseillé pendant un mois, nuit et jour.
  • Les fils de suture sont résorbables.

Il convient d’envisager une convalescence et un arrêt de travail de 15 jours environ.

On conseille d’attendre deux mois pour reprendre une activité sportive.

Le résultat ne peut être jugé qu’à partir d’un an post-opératoire.

Comme toutes les opérations chirurgicales, de rares complications liées à cette intervention peuvent toutefois survenir, parlez en avec un médecin avant la chirurgie.