Suites opératoires d’une augmentation mammaire

Suites opératoires d’une augmentation mammaire

- in CHIRURGIE DES SEINS
1059
augmentation-seins-tunisie1

Comme évoqué ci-dessus, trois types d’incisions sont envisageable lors d’une augmentation mammaire par prothèses : sous le sein, au niveau de l’aréole ou sous le bras. Les cicatrices induites par l’intervention sont donc différentes en fonction du type d’incision pratiqué.

L’intervention, d’une durée comprise entre une 1 heure et 1 heure 30, se pratique généralement sous anesthésie générale. Celle-ci est complétée d’une anesthésie locale de longue durée afin de limiter l’importance de l’anesthésie générale et les douleurs post-opératoires.

Sans titre

Les suites opératoires sont simples dans la majorité des cas : la gène est modérée et les activités normales peuvent reprendre au bout de quelques jours. 80 % des patientes peuvent lever les bras au-dessus de la tête, se doucher et se laver les cheveux sans aide dès le jour ou le lendemain de l’intervention. La sortie se fait habituellement le lendemain de l’intervention. Le port d’un soutien-gorge de maintien n’est pas obligatoire, sauf dans certains cas (il faudra alors le porter jour et nuit pendant 15 jours).

L’intensité de la douleur varie en fonction de chaque personne. Certaines patientes ne prennent plus d’antidouleur dès le lendemain de l’intervention. De façon générale, une prise d’antalgiques pendant les 4 premiers jours soulage la douleur tandis qu’une gêne physique s’observe pendant les 10 premiers jours.

lckjez

Les premiers jours, il est tout à fait normal que les seins apparaissent gonflés, trop gros ou trop fermes. Il est possible que les seins ne se ressemblent pas (différence de taille et de forme) et que leur forme change chaque jour. La sensibilité des seins est modifiée temporairement (ils peuvent sembler endormis ou, au contraire, trop sensibles). La sensibilité habituelle des seins est retrouvée, au plus tard, au bout de quelques semaines.

Ce sont des suites relativement répandues qui ne doivent pas inquiéter. La patiente doit garder à l’esprit que le résultat de l’intervention ne peut réellement s’apprécier qu’après un à trois mois. Les seins ne prennent leur forme définitive que trois à six mois après l’intervention. Les cicatrices s’estompent progressivement, disparaissant entre six mois et un an et demi après l’opération.

getg

Fumer augmente le risque de complications chirurgicales de toute chirurgie. Arrêter de fumer 6-8 semaines avant l’intervention élimine ce risque supplémentaire. Si vous fumez, parlez-en à votre médecin, votre chirurgien et votre anesthésiste ou appelez la ligne Tabac-Info-Service au 3989 pour vous aider à réduire les risques et mettre toutes les chances de votre côté.

source:

le figaro.fr