Abdominoplastie : ce n’est pas fait pour maigrir !

Abdominoplastie : ce n’est pas fait pour maigrir !

Abdominoplastie en Tunisie

Vous avez tout essayé et pourtant rien n’y fait. Votre ventre ne se raffermit pas. Alors, pour certains, une seule réponse à ce problème : le recours à la chirurgie. Mais sans un régime alimentaire strict, l’abdominoplastie ne peut tout résoudre.

Qu’est-ce que la plastie abdominale ?

Grossesses, prise de poids ou au contraire perte de poids importante, au fil du temps, l’apparence du ventre peut se dégrader. La peau n’est plus aussi élastique, la graisse s’accumule et les muscles abdominaux se relâchent. Si les régimes à répétition et le sport n’ont rien donné, une méthode plus radicale existe : la chirurgie. Mais il s’agit d’une chirurgie assez lourde avec des suites opératoires. Du simple lifting du ventre à la plastie abdominale complète avec remise en tension des muscles abdominaux, il existe plusieurs types de plasties abdominales.

Le ventre est la partie du corps qui renferme essentiellement les muscles de la paroi abdominale. Cette paroi couvre la partie inférieure du tronc (du bas du sternum jusqu’au pubis). Son rôle est de protéger le contenu de la cavité abdominale, c’est-à-dire la plupart des viscères, les organes de l’appareil digestif et de l’appareil urinaire. Cette paroi est composée d’une véritable sangle musculaire : le grand droit de l’abdomen, grand et petit oblique et les muscles transverses, ils sont responsables de la tonicité de la paroi abdominale. À ces muscles s’ajoutent des couches de tissus adipeux et le tout est recouvert de peau.

Avec l’âge, l’aspect du ventre se modifie. La peau perd de son élasticité, les muscles se relâchent. L’ensemble de la paroi abdominale s’affaisse et la graisse en profite pour s’accumuler.

Et pourquoi pas l’abdominoplastie ?

Une silhouette qui se modifie avec le temps. Avec l’âge, les variations de poids, les grossesses ou encore l’obésité, la paroi abdominale se dégrade. La peau perd son élasticité, les muscles se relâchent et la graisse s’accumule.

Des conséquences physiques.
Des douleurs dorsales, causées par une forte pression sur les muscles de la région lombaire peuvent apparaître. Chez les personnes obèses, des infections de la peau peuvent se manifester au niveau des plis.

Des conséquences psychologiques.
Pour les personnes ayant connues ces variations de poids, il est souvent difficile de se sentir bien dans un corps que l’on ne reconnaît plus.

Renforcer les muscles : pas toujours suffisant
. Chez les personnes en fort surpoids, les exercices physiques et les régimes permettent généralement de perdre quelques kilogrammes et de renforcer certains muscles. Mais souvent, les résultats ne sont pas à la hauteur de leurs espérances. Selon les spécialistes, il reste en moyenne 20 % de graisse indélogeable ou un excès de peau distendue.

Une paroi abdominale sensible aux variations de poids

Aspirer la graisse du ventre ou des hanches, retendre la peau, repositionner les abdominaux… la plastie abdominale s’adapte aux besoins de chaque patient.

Précisions sur l’intervention. L’hospitalisation ne dure que quelques jours. Les fils de sutures de la peau sont retirés au bout de deux semaines. Quant à l’œdème et aux ecchymoses, ils disparaissent au bout d’un mois.

Abdominoplastie : ne pas reprendre du poids ! Sachez que cette intervention est lourde et qu’elle ne fait pas maigrir. En effet, si la personne opérée recommence à manger en trop grande quantité, elle reprendra automatiquement du poids, et donc du ventre.

Précautions post-opératoires. Pendant les six premières semaines après l’intervention, le patient doit porter une gaine abdominale jour et nuit. Il doit éviter toute activité sportive. La cicatrice ne disparaîtra jamais complètement mais s’estompera au fil du temps. On ne peut juger du résultat qu’un an après l’intervention.

Article

allodocteurs.fr