Augmentation mammaire naturelle et lipofilling : technique par transfert de graisse

Augmentation mammaire naturelle et lipofilling : technique par transfert de graisse

- in CHIRURGIE DES SEINS, CHIRURGIE ESTHÉTIQUE
889
Augmentation mammaire naturelle :lipofilling

Le lipofilling mammaire, appelée également liposculpture ou lipomodelage du sein, est une technique chirurgicale qui permet de réaliser une augmentation mammaire en ayant recours à un transfert de graisse. Elle représente une alternative à l’augmentation mammaire par prothèse. Cette technique permet ainsi par exemple de lipoaspirer la graisse présente au niveau de la culotte de cheval et de la transférer dans les seins.

Définition

Le « lipofilling », acte chirurgical correspondant à un transfert graisseux mammaire, permet de réinjecter de la graisse de la personne opérée : des cellules graisseuses sont ainsi prélevées sur des parties du corps présentant un excès de poids comme au niveau de la face interne descuisses , de la culotte de cheval ou de l’abdomen…par exemple en effectuant une lipoaspirationpuis en greffant cette graisse au niveau du sein afin de recréer une augmentation du volume mammaire.
Cette technique qui peut être proposée dans certaines conditions spécifiques et précises pour une augmentation mammaire modérée est utilisée depuis longtemps pour remodeler le visage.
Les femmes qui ne souhaitent pas d’implant mammaire et qui possèdent un excès de graisse au niveau de l’abdomen ou des cuisses peuvent avoir recours à cette technique

Volume obtenu

L’injection de graisse dans les seins permet d’augmenter plus modérément volume des seins qu’en ayant recours à des prothèses mammaires. En effet, une partie de la graisse injectée ,30% environ, se résorbe systématiquement .Un lipofilling mammaire permet d’augmenter le volume des seins entre 1 et 2 bonnets.

Avantages

Le transfert de la graisse, méthode naturelle, permet ainsi de ne pas introduire de corps étranger et d’éviter les problèmes qui peuvent être liés à un rejet de la prothèse mammaire.

Inconvénients

Cette technique qui limite l’augmentation de volume des seins en la quantité de graisse pouvant être transférée. D’autre part, cette intervention ne peut pas s’effectuer chez les femmes trop minces, n’ayant pas de surplus graisseux et nécessite une surveillance de son poids en raison de la possibilité dans le cas d’une prise de poids de la survenue d’une augmentation du volume des seins.

Le transfert de graisse et cancer du sein

Jusqu’à présent aucune preuve sur l’existence d’une relation de cause à effet entre le transfert graisseux mammaire et le cancer du sein n’a été établie. Même si aucune référence scientifique établit un lien entre le lipofilling et la survenue d’un cancer du sein, des précautions indispensables doivent être respectées. Une échographie et une mammographie doivent être effectuées avant l’intervention chirurgicale afin de s’assurer qu’il n’y a aucun risque de survenue d’un cancer du sein. D’autre part, 1 an après l’intervention, la patiente doit effectuer un bilan radiologique des seins et effectuer une surveillance régulière.

source:

stryjek – Fotolia.com