Beauté anti-âge : tout sur l’acide hyaluronique !

Beauté anti-âge : tout sur l’acide hyaluronique !

- in MÉDECINE ESTHÉTIQUE
206
comblement-tunisie

Bien connu pour ses propriétés anti-âge, l’acide hyaluronique est aussi un superbooster d’hydratation. Peau, cheveux, make-up, il se glisse partout et fait des merveilles. Gros plan sur ce produit devenu un incontournable beauté.

L’acide hyaluronique est une molécule présente naturellement dans nos tissus et qui assure une bonne hydratation. Résultat, elle a une parfaite affinité avec notre peau et est efficace dès l’application. Sous l’effet du stress, des radicaux libres et de l’âge, la quantité d’acide hyaluronique diminue. A 50 ans, les hommes comme les femmes en ont deux fois moins qu’à la naissance. C’est pourquoi un coup de pouce est bienvenu pour recharger nos réserves.

comblement-en-tunisie-1

Quelles sont ses actions ?

Cette molécule hygroscopique a une grande capacité à retenir l’eau dans notre peau. En se gonflant comme une éponge, elle s’infiltre entre les espaces intercellulaires pour consolider la barrière cutanée et améliorer l’hydratation. En prime, en évitant la déshydratation, l’acide hyaluronique limite la desquamation due à un excès de sécheresse et l’apparition des premières rides. Il lisse en surface en repulpant les sillons et renforce l’élasticité de la peau, d’où son pouvoir anti-âge.

comblement-en-tunisie-3

Peut-il agir en profondeur ?

Tout dépend de la dimension de la molécule. Plus sa taille est petite, plus elle pénètre en profondeur dans la peau. Les marques savent parfaitement fragmenter l’acide hyaluronique. On peut aussi utiliser des vecteurs, qui servent à emprisonner la molécule pour l’amener encore un peu plus loin. Mais c’est uniquement avec des injections, réalisées en cabinet de médecine esthétique, que l’on réussit à atteindre le derme et avoir une action sur les rides profondes.

comblement-tunisie

Peut-on cumuler les produits qui en contiennent ?

La peau prend ce dont elle a besoin, il n’y a donc pas de danger de surdosage. Cette molécule ne présente aucun risque, car elle est employée depuis un demi-siècle en cosmétique et elle est utilisée sur les peaux lésées en chirurgie réparatrice. Ce qui est un vrai gage de sécurité.

 

Article

closermag.fr