LES ADOS VEULENT AUSSI AVOIR RECOURS A LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

LES ADOS VEULENT AUSSI AVOIR RECOURS A LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

- in CHIRURGIE ESTHÉTIQUE
701
les-ados et chirurgie-esthetique

Si la chirurgie esthétique a de plus en plus d’adeptes, c’est parce qu’elle peut faire des miracles. En effet, elle permet facilement de combler les rides, remodeler le ventre, galber les fesses, voire rajeunir le sexe, … ce qui fait qu’elle soit actuellement très prisée, même par les ados.

Les ados, très soucieux de leur apparence, sont désormais nombreux à recourir à la chirurgie esthétique. Ils sont plusieurs à demander une rhinoplastie, et si les filles consultent un chirurgien pour diminuer une poitrine trop menue ou au contraire, pour augmenter le volume de leur poitrine, les garçons n’hésitent pas de passer sous le bistouri pour avoir le même torse, ou encore les mêmes abdos qu’Usher.

Votre ado veut absolument pratiquer une liposuccion pour venir à bout de sa culotter de cheval ? Si malgré vos efforts pour l’en dissuader, elle s’obstine, la solution dans ce cas est de se renseigner auprès d’un cabinet de Chirurgiens-plasticiens. Avant d’avoir recours à une liposuccion, votre ado devra en effet passer des tests. Le chirurgien pourra alors évaluer ses réels besoins, avant de prescrire la solution la mieux adaptée, et notamment pour approuver ou non la pratique d’une lipoaspiration.

L’autre astuce pour mettre la main sur un bon chirurgien esthétique est aussi d’aller sur Internet, plus précisément sur un site spécialisé. C’est aussi l’adresse idéale pour obtenir plus d’infos concernant les différentes techniques de chirurgie esthétiques. Le site met également en exergue les principes de la médecine esthétique qui consiste en la pratique de méthodes moins lourdes pour corriger un défaut esthétique. L’injection d’acide hyaluronique est par exemple très prisée pour atténuer les séquelles laissées par les acnés. Il y a aussi l’utilisation du laser médical, pour une épilation durable, bref il existe toute une foultitude de techniques

Source:

journalregional.fr