Comment choisir la bonne taille des implants mammaires ?

Comment choisir la bonne taille des implants mammaires ?

- in CHIRURGIE DES SEINS
1432
Taille-implants-mammaires-chirurgiepro-620x420

Il existe tant de tailles de prothèses mammaires sur le marché qu’elles peuvent s’adapter à toutes les morphologies.

Néanmoins, le choix de la taille des implants la plus appropriée se décide entre le chirurgien et la patiente lors des consultations. Le chirurgien reste à l’écoute de cette dernière quant à ses désirs et procède à un examen clinique permettant de recueillir toutes les informations nécessaires à l’état des tissus et à la qualité de la peau. Il étudie également les caractéristiques anatomiques de la patiente : largeur du thorax, hauteur de la poitrine, projection du volume (taille du bonnet, taille de l’aréole…).

Germany, Munich, Doctor holding breast implant, close up

Ces examens minutieux permettent de mieux conseiller la patiente dans ses choix et de trouver la bonne taille de prothèses mammaires. Ensuite, le chirurgien propose un essayage de différents modèles, à l’aide de soutien-gorge d’essai qui permettent de mieux se rendre compte de la taille à choisir. Il peut également s’aider de l’imagerie informatique pour simuler la nouvelle poitrine

Deux types d’implants sont disponibles sur le marché : les modèles ronds et les prothèses anatomiques pouvant être remplis soit par du gel de silicone (le plus répandu) ou par du sérum physiologique.

prothèses-de-seins-300x113

Dans les deux cas, il existe une grande variété de formes et de profils : plats, à projection intermédiaire (implants à profil moyen ou à projection modérée, ce sont ces derniers qui sont le plus souvent utilisés pour le résultat naturel qu’ils apportent), à forte projection (ou profil haut) , voire à très forte projection. Au-delà de la forme et du volume souhaités par la patiente, le choix varie également selon la qualité de la surface cutanée et/ou de la glande mammaire (implants texturés ou non). Le chirurgien prend aussi en compte l’éventuelle présence d’une asymétrie des seins ou d’une chute de la poitrine (ptose mammaire).

source:

top sante.fr