Chute de cheveux : aboutit à la chute de moral !

Chute de cheveux : aboutit à la chute de moral !

- in Uncategorized
551
alopecie

Quel homme n’est pas inquiet de voir ses cheveux disparaître au fil des ans ? Mais ce souci esthétique a un impact plus important qu’on ne le croit…

Une perte difficile à vivre…

Récemment, un sondage de l’institut Gallup pour les laboratoires MSD s’est intéressé au ressenti des hommes qui devaient affronter une perte de cheveux. Et apparemment, ces Messieurs vivent très mal  ce phénomène! Ainsi, ils sont plus de 62 % à considérer que l’alopécie affecte l’estime de soi. Ils ont d’ailleurs le sentiment d’être moins sûrs d’eux que ceux qui n’ont pas de problèmes capillaires. Tel Samson, beaucoup d’hommes tirent ainsi leur force psychologique de leur chevelure…

Séduire à tout prix

Cette perte de cheveux semble également affecter leur vie sentimentale. En effet, les européens victimes d’alopécie sont 7 sur 10 à considérer que leurs cheveux constituent une part importante de leur pouvoir de séduction ! D’ailleurs, c’est également la crainte principale de tout ceux qui ne sont pas concernés par le problème. Ceux-ci sont 71 % à penser que cela diminuerait leur attractivité envers la gent féminine. Un homme sur trois pense que ceux qui ont une belle chevelure attirent des femmes beaucoup plus séduisante. Mais le sondage n’a malheureusement pas interrogé les femmes sur le sujet… Difficile ainsi de savoir si cette crainte est réellement justifiée !

Des réponses variées !

Pour faire face à la chute de cheveux, les hommes ont recours à des subterfuges parfois surprenants. Le stratagème classique consiste à adopter une coupe courte, où même à se raser la tête, à l’image de nombreuses stars du football ou de la chanson. Certains optent pour le couvre-chef : chapeau ou casquette. Le béret fait même un retour en force ! Mais plus surprenant, face à la chute de cheveux, de nombreux hommes décident de faire… du sport ! Certainement, le fait de devenir chauve leur apparaît comme un signe de vieillissement. Aussi, décident-ils de donner à leur corps une seconde jeunesse, afin de contrebalancer la perte capillaire par un gain musculaire !

Arrêtez de couper les cheveux en quatre

Messieurs, si vous commencez à perdre vos cheveux, commencez par relativiser et vous interroger sur la cause réelle de vos inquiétudes : prendre de l’âge, avoir l’impression de moins plaire… Car vos cheveux peuvent être un facteur qui va finalement vous permettre d’exprimer des angoisses plus importantes.

Alain Sousa

Source: Enquête Gallup pour les Laboratoires MSD menée auprès de 1 500 hommes- Mars 2004