Devriez-vous essayer le comblement des rides?

Devriez-vous essayer le comblement des rides?

- in CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE
393
des-injections-de-collagene-contre-les-rides-315499_w1020h450c1

Les produits injectables de comblement des rides peuvent «rafraîchir » votre visage. Mais avant de vous lancer, découvrez-en les avantages

Un regard plus jeune et plus reposé sans anesthésie ni bistouri? Pas étonnant qu’en 2011, les interventions non chirurgicales, comme les injections de Botox et de produits de comblement cutané aient représenté 82 % de toutes les interventions cosmétiques effectuées et 37 % des dépenses de chirurgie plastique, selon l’American Society for Aesthetic Plastic Surgery, qui comprend des médecins canadiens. C’est une tendance qui devrait se poursuivre puisque nous sommes de plus en plus nombreux à rechercher une alternative anti-âge entre le déridage et la crème antirides. Une étude récente de plus de 800 femmes canadiennes par Léger Marketing a révélé qu’une sur quatre souhaitait obtenir un traitement injectable et que 34 % voyaient ces injections comme une intervention courante semblable au blanchiment des dents et à la coloration des cheveux.

comblement-en-tunisie-3

L’action des produits injectables

Deuxième, derrière le Botox, dans les interventions non invasives anti-vieillissement, ces produits ajoutent du volume à la surface de la peau, généralement en remplissant les rideset ridules, et, parfois, en rendant leur rondeur aux parties du visage qui ont perdu leurs coussinets adipeux (comme les joues, le contour des yeux et les tempes), ce qui a entraîné un affaissement de la peau

La plupart des patients qui consultent  commencent leurs traitements de comblement dans la trentaine, la quarantaine ou la cinquantaine. Toutefois, l’éventail de sa clientèle va de la vingtaine (généralement pour des lèvres pulpeuses ou, parfois, pour combler des rides de sourire) jusqu’à 85 ans environ.

L’amélioration subtile offerte par les produits de comblement représente un avantage pour plusieurs. «Les patients disent ne pas vouloir être totalement différents», . Le traitement ne prend que 20 minutes, et dans certains cas, vous obtenez des résultats immédiats. Le docteur fait cependant des mises en garde au sujet des attentes. «Les patients de 50 ans ou plus optent parfois pour comblement parce qu’ils sont opposés à un déridage ou ne veulent pas dépenser du temps ou de l’argent», dit-elle. Mais à cet âge, «peu importe combien vous en injectez [ces produits] ne vous donneront pas un résultat semblable au déridage s’il y a relâchement de la peau et perte de volume. Pour cela, vous avez vraiment besoin de redraper et resserrer la peau», ce qui est le fait d’un déridage chirurgical.

INJECTIONS_LE BON ÂGE POUR SE LANCER

La première génération de produits de comblement, mis sur le marché durant la première moitié des années 1980, était faite de collagène animal. Ils devaient être repris tous les trois mois et demandaient un test cutané d’abord parce qu’ils provoquaient des réactions allergiques chez environ 3 % des patients.

Depuis les années 2000, ces produits ont cédé la place à de nouvelles formulations. Certains contiennent de la lidocaïne qui rend le traitement plus confortable. Et certains médecins font maintenant les injections avec des canules (tubes à la pointe émoussée) plutôt que des aiguilles, une innovation qui, avec la lidocaïne, a «réduit la douleur et l’inconfort de 90 % ou plus»,

source:

readersdigest.fr