Esthétique : la chirurgie dernier cri

Esthétique : la chirurgie dernier cri

- in CHIRURGIE ESTHÉTIQUE
1147
chirurgie-esthétique-en-tunisie

Aujourd’hui, la chirurgie esthétique s’est démocratisée au point d’attirer de nouveaux adeptes et de lever les tabous sur certaines opérations. Le point sur les dernières innovations…

augmentation-mammaire-tunisie-18

Dans une société où l’apparence et la beauté règnent en valeurs dominantes, de plus en plus de personnes, femmes ou hommes, se laissent tenter par les pouvoirs du bistouri. Ce qui était considéré comme dangereux ou superficiel il y a une quinzaine d’années est aujourd’hui devenu monnaie courante. Les mentalités ont évolué et la diminution des prix a popularisé la chirurgie esthétique, qui n’est plus réservée à une certaine élite de la population. Avoir la possibilité d’améliorer son image séduit et la recherche de la perfection s’intensifie. Face à une demande accrue, les plasticiens ont élargi leurs offres et proposent désormais de nouvelles interventions.

liposuccion-tunisie-4

Plus beaux

À l’aube de cette révolution chirurgicale, les femmes osaient à peine avouer avoir eu recours à des implants mammaires. Cela revenait à reconnaître qu’elles n’avaient pas été gâtées par la nature et qu’elles n’avaient aucun mérite à arborer de « faux » seins. Aujourd’hui, la pratique s’est banalisée et les parties les plus intimes sont désormais retouchées sans tabou. Parmi les dernières tendances, la labioplastie est une réduction des lèvres du sexe féminin. Cette opération vise à réparer les lèvres déformées ou abîmées par une maladie ou un accouchement. Le but de l’intervention est essentiellement esthétique puisqu’il s’agit d’améliorer l’apparence de la vulve. Toutefois, il arrive que la gêne occasionnée par le complexe entraîne de graves troubles psychologiques. Le nombre de labioplasties ne cesse d’augmenter et représente désormais un business très lucratif dans ce domaine. Généralement, les médecins procèdent en même temps à l’ablation du capuchon (ou prépuce) du clitoris afin d’augmenter le plaisir sexuel. Cette méthode est également prescrite en cas de dysfonctionnements sexuels.

lipofilling-fesses-tunisie-5-

Plus forts

Si les femmes cherchent à perdre du poids à grands coups de liposuccions, les hommes, eux, souhaitent prendre de la masse musculaire. Au lieu de s’en tenir à un régime strict et à la pratique d’une activité sportive intense, ils préfèrent tricher et avoir recours aux miracles de la chirurgie esthétique. Les fesses, les mollets, les cuisses et les pectoraux sont les parties du corps les plus plébiscitées. Les médecins placent une prothèse à base de silicone rigide préformée sous le muscle pectoralis major (pour les pectoraux) ou directement dans la gaine du muscle. Il existe deux techniques pour augmenter le volume des fesses, par prothèse et par injection de graisse. Dans le premier cas, les implants de silicone sont placés dans la partie supérieure des fesses. Dans le second, les chirurgiens prélèvent de la graisse au niveau de l’abdomen, des hanches ou de la culotte de cheval et l’injectent dans la zone souhaitée. Cette méthode est appelée lipofilling.

lifting-des-cuisses-tunisie-1

 

Plus jeunes

Avant, on étirait la peau du visage pour la rendre plus jeune – grâce à un lifting. Maintenant, on comble les sillons de l’épiderme avec la propre graisse du patient. Cette technique, très en vogue, est connue sous le nom de lipofilling ou lipostructure. Elle s’utilise aussi bien en chirurgie esthétique que réparatrice, pour rehausser les pommettes, remplir les lèvres et les joues, corriger les rides de l’âge ou restructurer la forme du visage, voire pour reformer la poitrine après un cancer du sein, par exemple. Véritable révolution dans le domaine de l’esthétique, le lipofilling est apprécié pour sa forte tolérance par l’organisme puisqu’on implante le propre tissu du patient, mais aussi pour ses résultats visibles instantanément, résistants dans le temps (deux ans minimum) et surtout très naturels.

lipofilling-du-visage-en-tunisie

Article

union.netpresse.fr