Les étapes d’une greffe de cheveux

Les étapes d’une greffe de cheveux

- in GREFFE DE CHEVEUX
381
greffe-cheveux.large

Les greffes de cheveux, quelle que soit la technique employée, sont des interventions indolores qui se déroulent sous anesthésie locale, sans aucune hospitalisation. Pour des raisons pratiques, nous avons souhaité décrire en détail et en images une séance typique de micro-greffes en employant latechnique de la bandelette.

Le jour de l’opération ne doit pas susciter d’angoisse ou d’inquiétude particulière. Il faut faire un shampoing la veille ou le matin et se rendre à la clinique en ayant mangé normalement. Un dernier entretien a lieu dans le bureau du chirurgien qui vérifie vos résultats d’examens sanguins ainsi que les formalités administratives. Un petit comprimé sédatif vous est donné afin de vous détendre une demi-heure en salle d’attente avant de rejoindre le bloc opératoire.

La préparation du patient :

Une fois dans la salle de greffe, le chirurgien procède au dessin des zones à traiter en vous les montrant conformément à vos souhaits et réalise des clichés photographiques de votre calvitie (ces photographies sont strictement confidentielles et serviront uniquement à apprécier le résultat de l’intervention dans les mois qui suivent).

La zone de prélèvement à l’arrière de la tête est rasée sur une bande allongée d’environ 1 cm de largeur et sur une longueur variable d’environ 10 à 20 cm en fonction du nombre de greffons prévus. On ne rase les cheveux que sur la zone qui sera retirée, de manière à ce qu’elle soit totalement invisible à la fin de l’opération.

greffe-cheveux-fut-tunisie-2

Vous êtes calmement et confortablement allongé dans un fauteuil en ayant la possibilité de regarder un film ou d’écouter la musique de votre choix.

L’anesthésie locale :

Il s’agit du seul moment un peu désagréable de l’intervention. La peau du cuir chevelu, située à l’arrière et sur le dessus de la tête, est endormie localement par l’infiltration douce d’un produit anesthésique local comparable à celui utilisé chez le dentiste. Au bout de quelques minutes, on ne ressent aucune douleur.

Le prélèvement de la bandelette :

A l’arrière de la tête, la bandelette cutanée contenant toutes les racines de cheveux est prélevée par le chirurgien en un seul fragment et la plaie résultante est refermée selon la nouvelle technique de « suture trichophytique » à l’aide d’un fil résorbable qui partira tout seul. La cicatrice horizontale est très fine, hermétique et solide. Elle est immédiatement invisible, cachée par les cheveux voisins. L’étape du prélèvement dure moins de 30 minutes.

La préparation des greffons :

La bandelette une fois prélevée est alors découpée manuellement de manière très minutieuse par plusieurs assistants sur une table de dissection spéciale sous fort grossissement (microscopes stéréoscopiques ou vidéo-microscopes…) en de multiples fragments eux-mêmes redécoupés en micro-greffons ou unités folliculaires de 1 à 4 cheveux chacune. Les unités folliculaires sont classées et groupées par ordre de grandeur dans une solution de conservation selon qu’elles contiennent généralement de1 à 4 cheveux en micro-greffons et en ultra-micro-greffons encore plus fins de 1 à 2 cheveux. Au fur et à mesure de la dissection, chaque assistant indique sur une feuille spéciale le type et le nombre exact de greffons qu’il a découpé. Ainsi, à la fin de l’intervention on connait avec précision le nombre total de greffons obtenus à partir de la bandelette et ce nombre est toujours supérieur à celui qui avait été initialement prévu et les greffons supplémentaires seront tous implantés sans gaspillage.

greffe-cheveux-fue-tunisie-3

La préparation de la zone chauve :

Pendant que les assistants découpent les greffons, le chirurgien va commencer à préparer la zone chauve receveuse sur laquelle les greffons seront implantés. De minuscules petites incisions ou fentes d’environ 1 mm sont réalisées sur la peau chauve à l’aide d’un instrument très fin à type d’aiguille spéciale ou d’une microlame en saphir. Il s’agit d’une étape très importante puisque la façon dont vont être effectuées les incisions va conditionner le résultat esthétique final de la greffe (position, orientation, concentration des futurs cheveux). Grâce à la finesse des instruments utilisés, il est possible de réaliserplusieurs milliers d’incisions sur la peau totalement chauve ou clairsemée sans abîmer les cheveux encore présents sur la tête. Cette étape dure environ trois quart d’heure. Lorsque toutes les fentes sont réalisées, on passe à la dernière étape de la greffe de cheveu qui est le placement des greffons.

A la fin de l’opération :

A la fin de l’opération, lorsque tous les greffons ont été placés, on réalise un petit nettoyage et un séchage. Il n’y a pas de pansement ni bandage. Vous pouvez vous recoiffer normalement de la même manière que le matin de l’intervention car il ne nous semble pas utile de raser les cheveux du dessus pour placer les greffons (il faut tout conserver). Sur la zone greffée, on peut apercevoir de nombreuses petites traces d’impact légèrement rouges correspondant à l’emplacement des greffons. A l’arrière de la tête, on ne remarque absolument rien, la zone de prélèvement est totalement invisible.

Avant de rentrer chez vous, on vous projette un film vidéo de 5 minutes vous montrant les consignes à respecter après l’opération et le chirurgien vous explique encore en détail ce que vous devez faire après l’opération en vous remettant une fiche de conseils postopératoires, son numéro de téléphone personnel où vous pouvez le joindre 24 h/ 24h ainsi qu’une ordonnance de médicaments (comprimés à prendre pendant quelques jours après l’intervention).

source:

lefigaro.fr