Facettes dentaires : un sourire éclatant

Facettes dentaires : un sourire éclatant

- in SOINS DENTAIRES
275
facettes-dentaires 2

jusqu’au xviiie siècle, rares sont les œuvres d’art qui représentent un personnage souriant. La Joconde fait peut-être exception, même si, 5 siècles après sa création, on s’interroge encore sur sa mystérieuse expression. Aujourd’hui, le sourire ne doit plus être retenu, mais ostensible.

Il est à la fois un code de politesse et un instrument de socialisation : il rassure, séduit et convainc. À l’image des vedettes de la télévision ou du cinéma, il faut être en mesure d’offrir un joli sourire. Dans les magazines de mode, les photographies sont très souvent retouchées pour obéir au canon actuel : dents parfaites, alignées et blanches. En dehors de ce modèle, point de salut, ou presque. On ne compte plus les témoignages, livrés par les chirurgiens-dentistes ou laissés sur les forums de discussion en ligne, de celles et ceux qui n’osent pas sourire, gênés par des dents jaunes, abîmées ou mal implantées.

image-0.02.01.9a3b4db4fa8d78a102cf2eefcc0aa4b974b16556fda6be0a5666a5670421240b-V

LA PRÉPARATION DES DENTS

Les facettes sont réalisées en fonction du masque validé par le patient. Pour ne pas casser, elles doivent cependant avoir une hauteur et une épaisseur suffisantes, ce qui impose souvent de tailler les dents. Dans tous les cas, l’émail est partiellement éliminé afin de permettre à la colle d’adhérer. Cette étape rend le traitement irréversible, obligeant à porter des facettes à vie.

Le praticien prend ensuite de nouvelles empreintes des dents préparées puis pose des facettes provisoires pour les protéger et les rendre présentables en attendant les facettes définitives.

LA POSE DES FACETTES

Un essai intermédiaire est souvent programmé avant cette dernière étape.  » La pose a lieu sous anesthésie locale, avec mise en place d’un champ opératoire. C’est une séance particulièrement longue et délicate, où il est essentiel de respecter un protocole précis« ,

FACETTE DENTAIRES TUNISIE

source:

topsante.fr