La chirurgie esthétique en vogue chez les ados

La chirurgie esthétique en vogue chez les ados

- in CHIRURGIE ESTHÉTIQUE
416
chirurgie esthétique en Tunisie
La tendance, venue des Etats-Unis, ne semble pas  épargner la France. Selon Le Parisien, la chirurgie esthétique trouverait de plus en plus d’adeptes chez les ados, les filles essentiellement. Une augmentation notable des rhinoplasties, des poses d’implants  mammaires et des liposuccions chez les mineurs. Depuis quelques temps, on en voit au moins une tous les deux jours au cabinet des chirurgiens esthétiques. Il y a une grande différence entre la chirurgie réparatrice (oreilles décollées, poitrine  trop importante…) et chirurgie esthétique. Le « syndrome de la bimbo ». Ce syndrome, c’est l’ado qui va changer un aspect de son corps, sans être pour autant satisfait. Il va demander de nouvelles opérations, et c’est le début  de la course sans fin vers une image de la perfection qui n’existe pas. » Au corps médical de « dire non ».

rhinoplastie-tunisie-2      augmentation-mammaire-tunisie-2

Le botox, nouvelle tendance chez les ados?

Début  août, le New York Times s’était alerté d’une tendance similaire chez les adolescents américains : le recours de plus en plus fréquent au botox. A l’image de la chanteuse philippine Charice Pempengco, 18 ans,  qui revendique ce recours à la toxine botulique jusque là réservé aux  adultes faisant la chasse aux rides. Crispation anormale de la paupière,  contraction des muscles du cou, ou transpiration excessive, l’utilisation du botox chez les mineurs est autorisée pour des raisons de santé. Mais selon le  New York Times, les jeunes seraient plus intéressés par le fait de corriger certaines de leurs petites imperfections plutôt que par des considérations médicales. D’après la Société américaine des chirurgiens esthétiques, la toxine botulique aurait été injectée 12 000 fois sur des Américains âgés de 13 à 19 ans. Certains en ont même reçu plusieurs  fois. Des chiffres qui par, ailleurs, seraient en augmentation.

liposuccion-tunisie-2     injection-botox-tunisie-3

 

Article

elle.fr