LA NYMPHOPLASTIE OU RÉDUCTION DES PETITES LÈVRES OU LABIOPLASTIE

LA NYMPHOPLASTIE OU RÉDUCTION DES PETITES LÈVRES OU LABIOPLASTIE

- in CHIRURGIE ESTHÉTIQUE
1575
labioplastie en tunisie

La nymphoplastie est l’intervention qui permet de réduire la taille des petites lèvres vaginales. L’ hypertrophie des petites lèvres est représentée par des petites lèvres de taille excessive qui « dépassent » de la fente vulvaire en position debout.
Avoir quelque chose entre les jambes… n’est guère féminin car le sexe de la femme est un sexe caché.
Pourtant de nombreuses femmes sont affectées au propre et au figuré par une hypertrophie des petites lèvres qui entrave leur vie tant dans l’intimité que sur la plage ou au sport et leur donne une mauvaise image d’elles-mêmes.
Si on en parle beaucoup plus aujourd’hui, c’est parce que la pratique de l’épilation pubienne, la mode des strings, des slips en dentelle et des maillots de bain très échancrés ainsi que la libération des mœurs et la pratique sportive plus assidue ont rendu l’hypertrophie des petites lèvres difficile à supporter pour la femme moderne qui souhaite une vulve aux proportions harmonieuses. Mais surtout c’est parce qu’une intervention sûre peut transformer leur vie.

labioplastie en tunisie

Rappel anatomique

L’extrémité antérieure des petites lèvres se divise en deux replis qui coiffent en avant le clitoris pour former le prépuce clitoridien (ou capuchon du clitoris), et qui se fixent en arrière sur le clitoris pour former le frein du clitoris. L’extrémité postérieure des petites lèvres se réunit en arrière de l’orifice vaginal pour former la fourchette vaginale.

Principe de la nymphoplastie

La labioplastie est une intervention de chirurgie esthétique intime du sexe féminin qui vise à réduire la taille des petites lèvres génitales hypertrophiques et à rétablir une certaine symétrie en enlevant l’excès de muqueuse des petites lèvres.
On appelle également cette opération la nymphoplastie car les nymphes désignent les petites lèvres encore nommées en latin « labia minora ».

Indications

À qui s’adresse la nymphoplastie ?

La réduction des petites lèvres s’adresse à toutes celles qui souffrent de petites lèvres génitales trop développées ou hypertrophiques, que ce soit pour des raisons esthétiques, pour l’habillement, ou lors des rapports sexuels ou encore la pratique de certains sports .
Il est difficile de donner une définition de l’hypertrophie des petites lèvres tant les variations anatomiques sont importantes d’une femme à l’autre. De plus le complexe et la gêne ressentis par chaque femme ne sont pas proportionnels à l’importance de la disgrâce.
Cette intervention peut se faire à tout âge, souvent chez la jeune femme, mais parfois plus tôt chez les jeunes filles très complexées ou plus tardivement dans la vie génitale après les accouchements ou après la ménopause.

Ce qu’on peut attendre d’une nymphoplastie

La labiaplastie corrige le défaut pour que « plus rien ne dépasse » et rétablit une symétrie relative. De plus la technique longitudinale fera disparaître les zones noirâtres et hyperpigmentées et corrigera l’hypertrophie du capuchon du clitoris.

Ce que la nymphoplastie ne corrige pas

Elle n’agit pas sur les grandes lèvres parfois hypertrophiées qu’il ne faut pas confondre avec.

La consultation

L’examen clinique d’une hypertrophie des petites lèvres est essentiel, permettant d’évaluer la disgrâce par le degré d’hypertrophie, une éventuelle asymétrie, une coloration noirâtre excessive due à l’hyperpigmentation et un éventuel excédent de muqueuse sur le capuchon du clitoris .
Il s’agit ainsi d’analyser de visu les souhaits de la patiente. Il est en effet essentiel pour le chirurgien à votre écoute bienveillante de comprendre votre demande précise et le résultat attendu afin de vous conseiller sur une solution adaptée et cela tout particulièrement en matière de chirurgie intime car contrairement aux autres interventions comme les seins on ne saurait ici se référer à des modèles précis.

L’intervention

Le déroulement d’une nymphoplastie

La durée de l’intervention est d’environ 1 heure.
Le séjour en clinique est limité car il s’agit d’une intervention pratiquée en ambulatoire avec entrée le matin et sortie le soir même.

Les interventions associées

On peut aussi corriger dans le même temps  des grandes lèvres tombantes, ou une hypertrophie des grandes lèvres, un pubis trop gras (mont de Vénus) par une liposuccion ou un relâchement du vagin et du périnée.

Suites opératoires de la nymphoplastie

Les suites immédiates sont simples et peu douloureuses à condition de faire des soins appropriés.
La toilette intime est essentielle après chaque miction pour favoriser la cicatrisation. Les petites lèvres sont oedematiées pendant les 1ers jours et un discret saignement peut être observé.
Il n’y a pas nécessité d’enlever des fils puisqu’ils ne sont pas apparents et tous résorbables. Un coussin percé peut être utile les premiers jours en cas de station assise prolongée. Vous devrez privilégier une lingerie en coton et des vêtements peu serrés à l’entrejambe, jupes ou pantalons non moulants. L’usage des tampons est déconseillé pendant 1 semaine.
Un arrêt de travail n’est pas nécessaire . L’activité sexuelle pourra être reprise au bout de 2 ou 3 semaines . La reprise du sport sera progressive et prudente pour les activités comme le vélo ou la moto.

Les résultats

Les progrès chirurgicaux et les techniques actuelles de nymphoplastie permettent aujourd’hui l’obtention de résultats naturels et esthétiques, tout en écartant au maximum les risques postopératoires ainsi que les complications.
Les résultats peuvent être appréciés au bout d’un mois et sont généralement excellents et très naturels, vous apportant une grande satisfaction à condition que vos souhaits soient réalistes. La sensibilité n’est pas modifiée et le plaisir est identique.  L’intervention est indétectable même pour un gynécologue car les cicatrices disparaissent.

Cette chirurgie est très valorisante à condition d’être effectuée par un chirurgien plasticien compétent et bien expérimenté en chirurgie intime.

En conclusion, la nymphoplastie est une intervention fiable qui donne dans la très grande majorité des cas de très bons ou d’excellents résultats en termes de bénéfices fonctionnels, esthétiques et psychologiques.

Article

(SOF.CPRE)