L’acide hyaluronique, star incontournable de l’anti-âge

L’acide hyaluronique, star incontournable de l’anti-âge

- in MÉDECINE ESTHÉTIQUE
1053
comblement des rides en Tunisie

Naturellement présent dans la peau, l’acide hyaluronique est une molécule utilisée en médecine esthétique. Rides installées, perte de fermeté, rien ne lui résiste ! C’est aussi un atout de régénération cellulaire pour les peaux jeunes, car c’est un hydratant de premier choix.

Substance naturellement présente dans le derme, de la famille des sucres, l’acide hyaluronique contribue à l’hydratation des tissus. Sa synthèse diminuant avec l’âge, la peau est alors moins bien hydratée : les ridules, les rides et le relâchement apparaissent. Sa forme injectable est un gel transparent à base d’eau, d’acide hyaluronique (molécule obtenue par biotechnologie), de protéines de liaison, quand il est réticulé (fluide). Et dans certains produits, de la lidocaïne ou un anti-oxydant.

L’acide hyaluronique est utilisé de différentes manières. Libre ou faiblement réticulé, il est injecté en surface afin d’hydrater intensément la peau. Moyennement à fortement réticulé, donc avec une consistance plus épaisse, il est injecté plus en profondeur dans le derme pour traiter les pertes de volume et de graisse du visage. Enfin, il existe un acide hyaluronique moyennement réticulé spécifique aux lèvres servant à les hydrater et à les remodeler.

Des injections qui comblent ou hydratent

Pour le comblement des rides et la restauration des volumes : on injecte le produit dans les pommettes, les plis d’amertume, les sillons naso-géniens, l’ovale du visage, le nez, les tempes, les lèvres, les cernes. Pour l’hydratation : l’acide hyaluronique est injecté dans le bas du visage, les lèvres, la patte d’oie, le décolleté et les mains.

La peau réagit plus ou moins selon les personnes, au niveau des points d’injection : des hématomes, des œdèmes et des rougeurs passagères sont possibles. Il est conseillé de prendre de l’arnica par voie orale 24 heures avant et 48 heures après la séance. L’application d’une crème apaisante est recommandée après la séance et dans les 48 heures qui suivent. Il existe des contre-indications : femmes enceintes, maladies auto-immunes, infections cutanées (acné, eczéma…).

Les effets durent 6 mois pour l’acide hyaluronique libre ; 12 à 18 mois pour l’acide hyaluronique moyennement à fortement réticulé ; 9 à 12 mois pour l’acide hyaluronique injecté dans les lèvres, cette zone étant particulièrement sollicitée au quotidien.

 

On trouve aussi de l’acide hyaluronique en cosméto

L’acide hyaluronique vendu en cosmétique constitue un bon relais après une injection et un excellent entretien la peau. Anti-oxydant et anti-âge, son fort pouvoir hygroscopique lui permet d’attirer l’eau, de la capter et de la fixer dans la peau. Deux types d’acide hyaluronique sont utilisés en fonction de leur poids moléculaire. Plus la molécule est petite, plus elle pénètre profondément.

L’acide hyaluronique de haut poids moléculaire se loge dans l’épiderme, alors que celui dit fragmenté ou de bas poids moléculaire va se placer dans le derme. L’un comme l’autre sont hydratants. En surface, l’acide hyaluronique de haut poids moléculaire aura en effet lissant et repulpant. Lorsqu’il est fragmenté, il booste la synthèse naturelle d’acide hyaluronique qui vient à manquer avec l’âge. Parfaitement tolérée, cette molécule présente donc un intérêt majeur à tout âge, en soin de jour comme de nuit.

Article

topsante.com