LE REDRAPAGE

LE REDRAPAGE

redrapage_chirurgie-esthetique-tunisie-sans-intermediaire

Votre ventre, votre poitrine, la peau de votre visage ou vos cuisses se sont peut-être affaissés avec le temps. Si la situation vous est intolérable, avez-vous songé au redrapage? Il s’agit d’une opération qui corrige plusieurs de ces petits « défauts » esthétiques.

 Le « redrapage » du ventre (abdominoplastie)

Les grossesses répétées et les variations de poids affectent le tonus de l’enveloppe abdominale. La peau perd de son élasticité et devient flasque. L’abdominoplastie peut être une solution.
L’intervention chirurgicale consiste à enlever l’excès de graisse et/ou de peau, généralement dans la partie inférieure de l’abdomen. Le plasticien retire la peau molle et resserre la musculature abdominale. La liposuccion est parfois nécessaire pour obtenir un résultat parfait.
Pour une abdominoplastie dite conventionnelle, le chirurgien effectuera une incision d’une hanche à l’autre, sous la ligne de bikini.
L’opération dure entre deux et trois heures, selon le travail à effectuer. Certes, les cicatrices sont permanentes, mais elles s’atténuent avec le temps. Vous aurez aussi besoin d’un repos de deux à quatre semaines avant de retourner au travail. Une gaine élastique sera également nécessaire, pour les quatre premières semaines.

Une autre méthode, moins courante, consiste en une intervention renversée. L’incision est pratiquée au niveau de la poitrine. Elle laisse toutefois une cicatrice entre les deux seins.
Certaines personnes n’auront toutefois besoin que d’une mini-abdominoplastie. Cette intervention, plus courte, est proposée lorsque le relâchement de la peau est plus léger. Elle se limite à la partie basse de l’abdomen, mais elle présente les mêmes risques que l’intervention classique.

abdominoplastie-tunisieabdominoplastie-tunisie

Abdominoplastie vs liposuccion?

Certaines personnes n’auront besoin que de liposuccion. Cette dernière ne laisse aucune cicatrice. Elle consiste à aspirer les amas graisseux, pour un ventre plus plat et plus fin. Cette technique peut aussi être utilisée pour le cou, les bras, les cuisses, la culotte de cheval ou les mollets.

liposuccion-tunisie-4liposuccion-tunisie-9

Le « redrapage » mammaire (mastopexie)

D’ordre purement esthétique, le « redrapage » mammaire permet de repositionner et de remodeler un sein tombant : un phénomène courant après la quarantaine ou après l’allaitement. La poitrine perd alors de sa fermeté et tend à s’affaisser. Pour plusieurs, c’est la catastrophe.
L’opération, plutôt simple, consiste à enlever l’excédent de peau autour de l’aréole et sous le sein. Cette étape franchie, le plasticien replace la peau de façon à ce qu’elle soit plus enveloppante. Celle-ci garde le sein dans une position plus naturelle, plus jeune.
D’une durée qui varie de 60 à 90 minutes, cette intervention, adaptée à chacune, laisse peu de cicatrices. Elle peut aussi être associée à une augmentation, ou une réduction, du volume des seins. La patiente retournera au travail quelques jours après l’intervention et pourra pratiquer son sport favori environ quatre semaines plus tard.

lifting-des-seins-tunisie-rb-3lifting-des-seins-tunisie-rb-6

Les bras, les fesses et les cuisses

Le vieillissement ou la perte importante de poids nécessitent parfois des interventions au niveau des bras, des fesses ou des cuisses. Sommairement, ces interventions ressemblent à celles décrites plus haut, notamment l’abdominoplastie.

Pour les bras, le plasticien pratiquera une incision sur la face intérieure du bras, jusqu’à l’aisselle. Celle-ci permet de retirer l’excédent de peau et de graisse.

lifting-des-bras-tunisie-6lifting-des-bras-tunisie-3

Pour les fesses, le chirurgien fera une incision au niveau de la partie supérieure. Il retirera l’excédent de graisse et de peau. Il est également possible que le professionnel utilise la liposuccion, si nécessaire.

protheses-fesses-tunisie-2protheses-fesses-tunisie-14

Enfin, pour les cuisses, l’incision sera pratiquée dans les plis de l’aine ou du fessier, selon le travail à effectuer. Dans certains cas, la cicatrice peut descendre jusqu’au genou. Là aussi, la liposuccion peut s’avérer nécessaire pour affiner la silhouette.

lifting-des-cuisses-tunisie-2lifting-des-cuisses-tunisie-1

Le « redrapage » facial (rhytidectomie)

La plasticie du visage et du cou demeure la plus onéreuse et la plus délicate des interventions dites de « redrapage ». Elle permet, en général, de donner une allure plus jeune, d’une dizaine d’années, à une personne dont le visage et le cou commencent à s’affaisser.
La durée et l’importance de l’intervention dépendent des exigences du patient. Sous anesthésie locale (la plupart du temps) des incisions, plus ou moins longues, sont pratiquées derrière l’oreille, sous les cheveux et parfois au niveau du menton. Le plasticien retire l’excédent de peau, puis replace l’enveloppe charnelle. Il arrive que de la graisse soit aspirée au niveau du cou et du menton, si cela s’avère nécessaire.
Vous aurez besoin d’au moins deux semaines pour vous remettre de cette intervention. Pendant cette période, il vous faudra porter une mentonnière. Vous devrez aussi éviter de prendre des bains chauds (lors des premières semaines) et d’exposer vos cicatrices aux rayons UV (soleil et salon de bronzage) durant six mois.

lifting-cervico-facial-chirurgie-du-visage-en-tunisielifting-visage-tunisie-2

Source:

canalvie.com