Le lipofilling des seins

Le lipofilling des seins

- in CHIRURGIE DES SEINS
138
lipofilling-seins-tunisie

Le lipofilling des seins est une technique d’augmentation mammaire par injection de graisse dans les seins. Cette méthode augmente naturellement le volume de la poitrine.

augmentation-mammaire-tunisie-30  augmentation-mammaire-tunisie-31

Le lipofilling est prescrit dans 3 cas de gravité modérée : l’hypotrophie mammaire, l’asymétrie mammaire et correction des effets disgracieux engendrés par la pose de prothèses mammaires. L’injection de graisse augmente la taille des seins dans des proportions plus modérées que si la patiente recourait à des prothèses mammaires. Cette spécificité s’explique par la résorption automatique du tiers de la graisse injectée. Il est généralement admis que le lipofilling des seins peut entraîner un accroissement de volume similaire à celui offert par une prothèse de 200 à 250 cc. Autrement dit, la patiente peut gagner jusqu’à 2 bonnets. Une seconde opération servira à donner des mensurations plus importantes aux seins. À noter que l’intervention se déroule sous anesthésie générale.

lipofilling-seins-tunisie-3     lipofilling-seins-tunisie-4

Détails techniques

La graisse est prélevée au moyen d’une petite canule d’aspiration dans une zone peu visible du corps et qui abonde en stock de tissus graisseux. La graisse est ensuite passée à la centrifugeuse pour enlever les substances que l’on ne peut greffer tels que le sang. Le chirurgien garde uniquement les substances greffables. La réinjection est réalisée à travers de micro-incisions faisant au maximum 2 mm et tracés dans le sillon sous-mammaire. La patiente peut rentrer chez elle le lendemain de l’intervention. Après l’intervention d’un lipofilling des seins, l’hospitalisation est courte avec sortie le jour même en ambulatoire, ou le lendemain. Les douleurs sont en modérées, plus importantes au niveau des zones aspirés, et soulagés par les antalgiques simples. Il est classique de présenter après l’intervention des ecchymoses (bleus) qui disparaissent en 15 jours maximum, le plus souvent au niveau des zones de prélèvements. Des œdèmes sur les zones de prélèvement et les seins qui disparaissent entre 1 et 3 mois. La patiente doit s’engager à un suivi clinique et radiologique régulier annuel. Le résultat final s’obtient entre 4 et 6 mois, une fois que la graisse qui n’a pas prise s’est résorbé.

 

Source

fr.estheteek.com