Lipostructure visage

Lipostructure visage

- in CHIRURGIE DU VISAGE
562
lipofilling_visage1

Chaque technique a ses propres spécificités et les résultats varient selon la technique et selon le patient. Il est des cas où il faut tirer ou tendre la peau et où le lifting est conseillé. D’autres où le patient recherche à combler des rides ou un creux donnant une apparence plus âgée : c’est alors qu’il faut conseiller la lipostructure du visage.

Définition de la lipostructure du visage

La lipostructure, dont l’équivalent pour le corps est appelé lipofilling, est un procédé de médecine esthétique mis au point afin de rendre l’apparence plus jeune, en comblant les creux du visage. La lipostructure est également utilisé dans d’autres applications comme la chirurgie esthétique mammaire.

lipofilling-cernes

Avantages de la lipostructure du visage

  • Il n’y a pas de phénomène de rejet, comme cela peut arriver avec un implant en silicone, étant donné que le chirurgien utilise la propre graisse du patient.
  • Contrairement aux autres types d’injections, le résultat est plus durable.
  • L’opération se fait sous anesthésie locale et dure peu de temps

Déroulement d’une lipostructure du visage

Un lipofilling débute par une légère liposuccion. Les indications et contre-indications sont donc les mêmes. Il faut souligner l’importance de bien choisir son chirurgien esthétique et son centre de chirurgie esthétique. Les établissements doivent avoir une accréditation, le chirurgien doit appartenir à l’Ordre des médecins et avoir une bonne habitude du procédé de lipofilling.

médecine-esthétique-tunisie

Attention : vous ne devrez en aucun cas vous exposer au soleil pendant le mois qui suit l’intervention.

En cas d’asymétrie ou de mauvais dosage des injections, le chirurgien peut procéder à une seconde intervention. Toutefois, il vaut mieux récupérer un patient qui n’a pas été suffisamment injecté et dont la lipostructure peut apparaître insuffisante que de reprendre un patient qui en a trop reçu lors de la première intervention.

source:

ooreka.fr