MINCEUR : QUELLES TECHNIQUES ESTHÉTIQUES POUR MA SILHOUETTE ?

MINCEUR : QUELLES TECHNIQUES ESTHÉTIQUES POUR MA SILHOUETTE ?

- in CHIRURGIE DE L'OBESITÉ
1169
obésité_chirurgicatour-

Excepté la chirurgie de l’obésité, qui repose sur l’anneau gastrique et le bypass, l’intervention chirurgicale esthétique la plus connue et la plus pratiquée est la liposuccion ou lipoaspiration. Il existe cependant d’autres techniques esthétiques, beaucoup moins invasives, qui permettent d’amincir certaines zones : lipolyse, ultrasons, laser, etc. Leur utilisation dépend de la zone à amincir et de son étendue (ventre, culotte de cheval, poignées d’amour, intérieur des genoux, etc.).

La chirurgie de l’obésité (anneau gastrique et bypass)

Réservée aux personnes obèses, la chirurgie de l’obésité repose sur deux techniques : la pose d’un anneau gastrique qui rétrécit le volume de l’estomac et le bypass dont le principe est de court-circuiter une partie de l’estomac.
On réduit ainsi efficacement le volume des aliments digérés (d’environ 40%), ce qui se traduit par une perte de poids très importante. Cette intervention présente des inconvénients dont il faut discuter au préalable avec son chirurgien.

Culotte de cheval, gros ventre : le choix de la liposuccion ou lipoaspiration

Cette technique de chirurgie esthétique consiste à aspirer les amas de cellules graisseuses localisées. On réussit ainsi à traiter des surfaces de taille relativement importante : culotte de cheval, ventre, fesses, mais aussi genoux, chevilles…
Cette intervention est radicale et nécessite une hospitalisation d’une journée en moyenne. L’inconvénient est que la liposuccion peut laisser la peau distendue, nécessitant parfois par la suite une intervention de type lifting.

Autre solution minceur : la lipolyse

Cette technique esthétique repose sur des injections de phosphatidylcholine et de déoxycholate, afin de casser la membrane des cellules graisseuses (adipocytes) et d’éliminer leur contenu.
On traite ainsi des charges graisseuses localisées (10 cm /10 cm): banane sous fessière, flancs, face interne des genoux, face interne des cuisses.
Cette technique (comme les suivantes également) se réalise en ambulatoire, sans hospitalisation et peut nécessiter jusqu’à une dizaine de séances selon la zone à traiter.

La mésothérapie peut aussi être utile pour mincir

La mésothérapie consiste à injecter des stimulants de la micro-circulation et des facteurs de la lipolyse (caféine, buflomedil…). Cette technique permet de traiter des surfaces relativement grandes : culotte de cheval, peau d’orange… Il faut compter une dizaine de séances.

Source:

e-sante.fr