PETITE POITRINE…L’AUGMENTATION MAMMAIRE EST VOTRE SOLUTION

PETITE POITRINE…L’AUGMENTATION MAMMAIRE EST VOTRE SOLUTION

- in CHIRURGIE DES SEINS
502
augmentation04

De nombreuses femmes sont insatisfaites de l’apparence de leurs seins qui est le symbole de la féminité par excellence. On estime qu’environ 1 femme sur 2 a déjà envisagé de faire augmenter le volume de leurs seins. Évidemment, un faible pourcentage de ces femmes passe à l’acte, mais cette intervention est parmi les plus fréquentes : elle représente le quart de toutes les opérations de chirurgie esthétique.

Toutes les femmes qui pensent à passer sous le bistouri (ou qui l’ont déjà fait) affirment que c’est avant tout pour des raisons d’estime personnelle. Elles souhaitent se sentir mieux dans leur peau et pensent que cette opération pourra éliminer des complexes qui subsistent souvent depuis l’adolescence.

Alternativement, les femmes qui ont dû subir une mastectomie suite à un cancer du sein optent pour unechirurgie réparatrice pour le sein manquant et choisiront fréquemment de remodeler l’autre par la même occasion.

bsrllk

Pour qui?

Outre les femmes qui ont vécu l’ablation d’un sein à la suite d’une maladie, la clientèle pour cette opération consiste en :

  • Jeunes femmes dans la vingtaine qui ont un complexe et souhaitent se sentir mieux dans leur peau.
  • Femmes dans la trentaine qui ont vu leurs seins changer à la suite d’une grossesse, d’un allaitement ou d’une perte de poids

uih

Déroulement de la chirurgie mammaire

L’intervention consiste à mettre en place ce que l’on appelle des prothèses mammaires : ce sont de petits « sacs » souples remplis de sérum physiologique (eau saline) ou de silicone liquide. Les enveloppes sont implantées derrière la glande mammaire.

Lorsque les seins naturels de la patiente sont effectivement très petits, cette étape de la chirurgie est la seule nécessaire.

Toutefois, dans plusieurs cas, il faudra aussi précéder à corriger l’affaissement des seins et/ou des aréoles en éliminant l’excès de peau et en retendant le tout.

L’opération se fait sous anesthésie générale et la patiente doit rester à la clinique spécialisée pendant 24-48 h. Pour mettre en place l’implant, le chirurgien fera une incision soit dans l’aisselle, soit autour de l’aréole. Les cicatrices sont donc parfaitement invisibles.

Après l’opération

Durant les tout premiers jours après l’intervention, la patiente doit prendre des analgésiques légers afin de calmer la sensation de tension.

Une convalescence de 10 jours à 2 semaines est nécessaire après une augmentation mammaire. La patiente devra porter un pansement pendant quelques jours, puis maintenir adéquatement sa poitrine à l’aide d’un soutien-gorge sans armatures.

SOURCE:

lefigaro.fr