QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE LA MÉDECINE ET LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE ?

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE LA MÉDECINE ET LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE ?

- in CHIRURGIE ESTHÉTIQUE
361
QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE LA MÉDECINE ET LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

La chirurgie esthétique a pour objectif premier de corriger les plus ou moins gros défauts que la médecine esthétique n’est pas en mesure de réaliser. Dans la grande majorité des cas, il n’y a pas de douleurs physiques. C’est pourquoi les personnes qui ont envie d’avoir recours à ce type de chirurgie doivent impérativement se mettre en relation avec un chirurgien plasticien compétent et spécialisé dans cette pratique. La chirurgie esthétique est très réglementée car les conséquences de mauvaises injections, par exemple, sont irréversibles. On pense évidemment au Botox, une substance qui, injectée à faible dose dans les muscles localisés sous l’épiderme, bloque l’influx nerveux du muscle. Cela réduit ainsi l’accroissement des rides d’expression.

Deux pratiques très réglementées mais un panel plus large pour la chirurgie plastique

La médecine esthétique atténue les rides sans grande profondeur et vise des résultats limités dans le temps. Elle peut être pratiquée par des dermatologues et des médecins esthétiques. Autrement dit, des médecins généralistes disposant d’une formation en esthétique. La chirurgie esthétique s’attaque de manière durable à l’effacement des rides ancrées. Son principal avantage réside dans la continuité des effets de rajeunissement, qui restent visibles jusqu’à une décennie après le traitement. D’où l’importance de bien communiquer avec le médecin de la clinique qui va s’occuper de votre opération.
Certaines patientes viennent consulter un docteur en chirurgie plastique car elles ne supportent plus une poitrine tombante. Le grossissement peut s’effectuer via des prothèses mammaires pour maintenir le galbe des seins. Plus ferme, cette augmentation mammaire n’induira pas de mauvaises surprises, comme une cicatrice visible. Le nez, les mains, les paupières tombantes voire l’atténuation des cernes font également partie du champ d’action de la chirurgie plastique.

Chirurgie esthétique : penser son acte un chirurgien de confiance

Dans cette profession réglementée, un médecin sérieux vous proposera plusieurs rendez-vous afin de vous décrire le processus à venir. L’ensemble des interventions esthétiques d’embellissement, différentes de celles qui consistent à rajeunir une silhouette ou un visage, ne sont pas des actes anodins. Le sérieux de la chirurgie plastique passe par une réflexion puisqu’elle nécessite une anesthésie générale, dans la plupart des interventions. Ce qui ne sera pas le cas en ayant recours à la médecine esthétique. Même si la pratique a souvent lieu en clinique, les opérations s’avèrent beaucoup moins lourdes qu’un acte chirurgical. La chirurgie esthétique permet à bon nombre de patients de se sentir mieux dans leur tête, car bien dans leur corps.

Source:

observatoiresante.fr/