TOUT SAVOIR SUR LE BODY LIFT APRÈS UNE CHIRURGIE DE L’OBÉSITÉ

TOUT SAVOIR SUR LE BODY LIFT APRÈS UNE CHIRURGIE DE L’OBÉSITÉ

- in CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE
1075
bodylift

Après une chirurgie de l’obésité, il est parfois nécessaire d’avoir recours à une autre intervention chirurgicale que l’on appelle body lift. On vous en dit plus aujourd’hui sur cette opération.

LE CORPS APRÈS UNE CHIRURGIE DE L’OBÉSITÉ

La chirurgie de l’obésité, vous le savez, permet aux personnes souffrant d’une surcharge pondérale importante et parfois dangereuse pour leur santé de perdre beaucoup de poids quand les autres méthodes d’amaigrissement comme les régimes, les rééquilibrages alimentaires et le sport n’ont pas porté leurs fruits.

Ces différentes chirurgies souvent lourdes et parfois dangereuses ont pour conséquence de faire perdre beaucoup de poids en un temps record. Conséquence, le corps n’a pas le temps de s’adapter à cette perte de graisse massive et de nombreuses personnes se retrouvent alors avec ce que l’on appelle un excédent de peau, pas dangereux, mais très complexant car pas franchement esthétique.

Ainsi, nombreux sont celles et ceux qui ont recours, après une sleeve ou un by-pass à une deuxième chirurgie, esthétique cette fois. Et le body lift en fait partie.

LE BODY LIFT POUR CONTRER LES CONSÉQUENCES D’UNE PERTE DE POIDS MASSIVE

On vous l’a dit, après une perte de poids rapide et massive, on se retrouve bien souvent avec ce que l’on qualifie d’excédent de peau. Sport, régime, ils sont tous inefficaces pour en venir à bout et le seul espoir de retrouver un corps plus harmonieux réside alors dans le recours à une chirurgie esthétique.

On peut alors avoir retour à la chirurgie du ventre que l’on appelle l’abdominoplastie ou à quelque chose de plus complet comme le body lift.

Le body lift fait donc partie de ces opérations visant à améliorer l’aspect du corps après une sleeve ou un by pass. Le principe est simple, le chirurgien esthétique retire la peau présente en excès puis la retend pour que le corps retrouve une forme plus traditionnelle.

Cet acte se fait à la fois sur l’avant du corps au niveau du ventre notamment mais aussi sur l’arrière du corps au niveau du dos, des cuisses et des fesses. En résulte alors une cicatrice circulaire faisant tout le tour du corps.

UNE OPÉRATION DE CHIRURGIE ESTHÉTIQUE LOURDE

Cette opération réalisée dans un hôpital par un chirurgien plastique n’a rien d’une promenade de santé. En effet, le body lift est un acte de chirurgie réalisé sous anesthésie générale qui peut durer de 4 à 6 heures selon les cas.

Comme toute intervention chirurgicale, cette opération comporte des risques, notamment à cause de l’anesthésie générale pratiquée. Ce n’est donc pas une opération de « confort » et il faut être préparé à l’épreuve que cela représente.

Les consultations pré opératoires sont d’ailleurs primordiales pour bien comprendre la lourdeur de cet acte chirurgical et l’importance de s’y préparer correctement. Les risques de complication existent, et tout doit être mis en place pour les éviter comme arrêter de fumer.

Hospitalisé de 4 à 6 jours, le patient devra porter une gaine jour et nuit pendant au moins un mois. Il est également important de savoir que le body lift est une opération éprouvante, fatigante mais aussi douloureuse. Une bonne préparation psychologique en amont est donc primordiale pour supporter au mieux ces jours post opération difficiles.

ET APRÈS ?

Il est impossible de savoir à l’avance la manière dont la cicatrice, plutôt imposante, évoluera. Cela dépend du corps de chacun et si certains verront leur cicatrice s’estomper au fil des mois, d’autres auront moins de chance et auront une cicatrice plus imposante et disgracieuse. Dans tous les cas, il est important de ne pas exposer sa cicatrice au soleil pendant les mois suivant l’opération.

Côté résultats, il est évident qu’après un body lift, le corps est totalement transformé. Il y a l’aspect esthétique bien sûr mais aussi l’aspect « confort ». Psychologiquement aussi, cela peut jouer sur l’estime personnelle.

Si les résultats sont durables, il est évident qu’il faudra garder un poids stable tout au long de sa vie afin de ne pas voir le problème revenir. Il est donc important d’avoir su stabiliser son poids avant l’opération, et de continuer à y accorder une importance toute particulière après.

Source:

ma-grande-taille.com