Tout sur l’hymenoplastie

Tout sur l’hymenoplastie

- in CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE
579
hyménoplastie

L’hyménoplastie est la chirurgie de réparation de l’hymen déchiré.

L’hymen est classiquement déchiré suite à un rapport sexuel.

L’intervention a pour but de le reconstituer sans trace visible.

 

chirurgien esthétique , est une des rares femmes pratiquant la reconstruction de l’hymen ou hyménoplastie .

Son équipe est entièrement féminine (aide opératoire, secrétaire)

Elle vous recevra dans l’intimité de son cabinet parisien lors d’une consultation afin de vous informer sur cette intervention.

Tout ce qui sera révélé lors de cette consultation restera bien sur secret et est soumis au secret médical qui est absolu en France. Personne n’aura accès à votre dossier medical a part vous.

 

En quoi consiste une hyménoplastie ?

 

L’hyménoplastie est une technique chirurgicale permettant de reconstruire l’hymen déchiré. Le but de l’hyménoplastie est de réparer l’hymen de manière invisible, rompu en général après un rapport sexuel.

L’hyménoplastie est en général effectuée pour convenance personnelle ou après une agression sexuelle.

Comment est réalisée une hymenoplastie ? Quelles sont les suites de la réparation de l’hymen ?

 

La technique la plus souvent utilisée consiste à suturer l’hymen a partir des vestiges hyménaux et de refermer l’hymen. La suture a lieu en 2 plans afin de réparer solidement l’hymen et que la réparation dure dans le temps.

 

Les fils utilisés pour la reconstruction de l’hymen sont très fins et se résorbent spontanément en 15 jours environ.

La cicatrisation a lieu en un mois environ.

Les fils sont résorbables et la cicatrice est quasiment invisible au bout de 1 à 2 mois.

 

Le résultat permet de retrouvé un hymen naturel, les cicatrices étant très peu visibles et cachées dans les replis hyménaux.

L’intervention dure en général 30 minutes.

Les suites opératoires sont peu douloureuses, des médicaments anti-douleur type paracétamol sont suffisants pour calmer les douleurs.

Il faut prévoir un  période d’indisponibilité professionnelle d’environ 48h.

 

Le sport est contre-indiqué pendant 15 jours à 3 semaines

source:

journaledesfemmes.fr